En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AGROPARISTECH logo logo logo logo logo logo QUALIMENT

UMR_GENIAL

COLLABORER AVEC L'UMR

De nombreuses collaborations avec des laboratoires de recherche (Instituts, Universités, centres techniques) et des entreprises (équipementiers, ingénierie, transformation d’aliments ou de produits élaborés) existent et s’inscrivent dans nos orientations de recherches.

Dans un certain nombre de cas, les chercheurs aident des entreprises à lever des verrous, à innover, à définir des stratégies de recherches. Le partenariat industriel est au cœur d’une large part de nos activités de recherche et de développement.

L’UMR GENIAL bénéficie de l’environnement de deux formations : CNAM et Ingénieur AgroParisTech. Dans ce cadre, le partenariat avec les entreprises passe aussi par l’implication d’étudiants, en formation ou après leur formation, dans des projets.

1. Les collaborations impliquant des étudiants

(Chiffrage au cas par cas après discussion avec le partenaire)

Projets de fin d’études AgroParisTech (voir Formations)

  • Traités par monômes ou binômes de septembre à février
  • Encadrés par un chercheur
  • Sur un sujet validé par le partenaire, exploratoire ou concret
  • D’une durée de 200 h environ

 

Stages inscrits dans la scolarité

  • Dans une entreprise ou dans notre laboratoire
  • Avec un encadrement de chercheurs
  • D’une durée de 3 mois en seconde année et 6 mois en fin d’études

 

Projets de thèses (cadre CIFRE notamment)

  • La thèse en partenariat se réalise sur un sujet ayant fait l’objet d’une co-définition entre l’entreprise et l’UMR. L’encadrement est assuré par un chercheur (habilité) avec un comité de thèse.
  • La durée est de 3 ans.

 

Post-doc, ingénieur de recherche

  • Des travaux de 9 mois ou plus sont confiés à des post-docs ou des ingénieurs de recherche, en partenariat avec des industriels, sous pilotage des chercheurs.

 

2. Collaborations impliquant nos outils propres

L’UMR dispose d’outils en propre, mobilisables après accord par des partenaires privés (ou d’autres laboratoires de recherche). Ces outils sont de 3 types :

  • des outils expérimentaux de taille pilote (1 kg à 20 kg.h-1), principalement installés dans le Plateau Nicolas Appert
  • des outils d’analyse chimique ou physique des aliments et de métrologie associée aux procédés de transformation
  • des outils logiciels, simulateurs, outils de calculs qui permettent la prise de décisions, le diagnostic ou le calcul d’installations.

 

3. Collaborations directes impliquant les chercheurs (Nos partenaires)

Selon la nature du sujet traité et le degré de confidentialité souhaité par le partenaire, une collaboration directe entre le partenaire et l’UMR peut être envisagée.

Dans ce cas, le partenaire finance directement la recherche conduite par l’UMR.

Il peut exiger une confidentialité totale et une entière propriété des résultats obtenus, moyennant la négociation de contreparties en rapport au bénéfice de l’UMR.

Selon la nature de la question, des chercheurs sont à même d’intervenir pour du conseil, de l’expertise ou sur des durées plus longues, pour aider des partenaires industriels dans leur stratégie ou dans la résolution de problèmes

 

4. Collaborations s’inscrivant dans des appels à projets techniques et/ou scientifiques

Si la question scientifique ou technique à traiter est de nature à entrer dans le cadre d’un appel à projet lancé par une agence d’objectif ou une agence de moyen (Agence Nationale pour la Recherche, Région, ADEME, Commission Européenne…), l’UMR peut proposer de monter un projet associant en général plusieurs laboratoires et industriels.

Le montage du projet, sa négociation avec les donneurs d’ordre et sa conduite peuvent faire l’objet d’une relation partenariale entre l’UMR et le(s) partenaire(s).

Dans ce cas, les actions de valorisation et de protection intellectuelle et industrielles des travaux sont négociées entre les parties impliquées dans le projet.

Les collaborations avec nos partenaires sont confidentielles, mais doivent permettre la réalisation de publications et la soutenance des travaux des étudiants associés quand c’est le cas.